CONFÉRENCE DÉBAT DE L'HONORABLE JEAN-CLAUDE VUEMBA LUZAMBA A LA SALLE OVERBROOK DE OTTAWA

CONFÉRENCE DÉBAT DE L'HONORABLE JEAN-CLAUDE VUEMBA LUZAMBA A LA SALLE OVERBROOK DE OTTAWA

THÈME : " D'OÙ NOUS VENONS ET OU NOUS ALLONS ".

Mesdames, Messieurs,

Mes Chers Compatriotes, Combattants, Résistants et Opposants a toutes ces abominations en cours dans notre pays, la République Démocratique du Congo,

Permettez que je vous invite à vous associer à moi pour qu’ensemble nous observions une minute de silence pour saluer et rendre hommage à chacun de ces dizaines voire des centaines de milliers, voire plusieurs millions d’hommes, femmes et enfants congolais qui sont morts martyrs de la lutte pour la démocratie, pour l’Etat de droit, pour le progrès économique et pour le bien-être social de tous en République Démocratique du Congo.

Mesdames, Messieurs,

Mes Chers Compatriotes  

Tous et chacun d’entre vous,- avez des multitudes des questions à poser à, l’un des humbles Serviteurs du Peuple de Dieu en RDC, votre frère bien aimé Jean Claude Vuemba.

Vous avez plus que soif d’e savoir plus au sujet du vécu quotidien et surtout des perspectives d’avenir qui attendent vos Peres et Mères … Ceux et Celles qui vous ont mis au monde et ont consenti le sacrifice suprême pour qu’aujourd’hui chacun d’entre vous soit partie prenante de l’extraordinaire Communauté qu’est la Diaspora congolaise!

Et puisque vous et moi sommes tous fils et filles de la Mère Patrie, République Démocratique du Congo, je dirai mieux,- nos Peres et Mères, nos Frères et Sœurs, nos Neveux et Nièces, nos Amis et amies, nos Copains et Copines, Membres de la famille … et autres membres de nos familles restreintes et élargies restés dans notre pays ;

Mais … Mais … Puisque les Organisateurs de notre rencontre de ce jour,  ici à Montréal, m’ont demandé  de faire un bref exposé en guise d’introduction à notre partage et échange de vue,- je commencerai par vous remercier de me permettre de commencer par partager très brièvement avec vous, les avis et considérations qui, à mon humble point de vue, m’aideront a vous exposer le tableau ou l’état des lieux de la situation apocalyptique qui prévaut dans notre pays.

Le tableau extrêmement sombres sur la situation qui prévaut dans notre pays est en rapport étroit avec sur la problématique  relative  à l’état des lieux de la “Démocratisation” dans notre pays,- hier, aujourd’hui et demain : ce sujet est nettement plus vaste que l’on pourrait l’imaginer. En parler comme il se doit devrait prendre plusieurs dizaines d’années.

La seule problématique de « Démocratisation » dans notre pays intègre plusieurs aspect de la vie de chacun d’entre nous, plus de 75 millions des populations congolaises : c’est cela la « Démocratie » !

Oui, Démocratisons pour parvenir de plus en plus à l’ideal de la « Démocratie », le Pouvoir du Peuple congolais, par le Peuple congolais. Pour le Peuple congolais. »  .

Il nous faudra des longues années pour débattre de cette question tant il s’agit des questions est extrêmement vaste et s’étend sur des très nombreux aspects de la vie de notre pays et de la vie de chacun de ces dizaines de millions des populations congolaises ayant vecu tout au long des 56 années de la vie post-coloniale de notre pays,- qui a débuté un certain 30 juin 1960.

En effet, c’est le 30 juin 1960 que débute le processus de démocratisation dans notre pays avec la mise en place des Institutions politiques nationales congolaises dirigeantes issues des élections libres, démocratiques, transparentes et inclusives, organisées en 1960 sur toute l’étendue du territoire national congolais.

C’est en date du 3 juillet 1960 avec l’agression des paras belges à Thysville actuel MbanzaNgungu que débute le processus ayant abouti au tout premier blocage du processus de démocratisation dans notre pays.

Cette la aboutira avec le premier Coup d’Etat du 4 septembre 1960 avec la neutralisation du Président Kasa-Vubu et du Premier Ministre Patrice Emery Lumumba par le Mubutu qui, a l’époque, n’était que Colonel.

Pour de très nombreux historiens congolais et étrangers intéressés à l’étude de l’histoire de notre pays ont tort de prétendre que le processus de démocratisation en RDC débute 04 avril 1990.

Ceci n’est pas seulement le cas des historiens,- parce qu’il en est de même pour la plus grande majorité des politiciens membres de la Classe politique congolaise des 56 dernières années de  (1960 – 2015) et aussi pour notre Elite intellectuelle congolaise.

Mes Chers Compatriotes, Combattants, Résistants et Opposants a toutes ces abominations en cours dans notre pays, la République Démocratique du Congo,

Avec  les uns et les autres d’entre vous,- parties au présent Forum,- je voudrais commencer par en appeler à la participation de tous et à chacun,- pour qu’ensemble, vous et moi, puissions garder de notre entretien d'aujourd'hui l'idée d'un “rendez-vous du donner et du recevoir” ou nous aurons chacun fait œuvre de Patriote venu au chevet de notre Mère Patrie, en péril.  La République Démocratique du Congo en danger de mort.

Vous comprendrez pourquoi,- je considère quanta moi que notre rencontre d’aujourd’hui au Canada est un "rendez-vous du donner et du recevoir."

Un « rendez-vous du donner et du recevoir » que nous voulons être une arme destructrice de l'état d'ignorance dans lequel les bourreaux du Peuple congolais tentent de maintenir plus de 75 million d’hommes, femmes et enfants congolais.

Même la Bible, la Parole de Dieu, le déclare (je cite) « Mon Peuple périt par manque de connaissances. » !

Nous Peuple de Dieu en RDC,- nous sommes le plus souvent plongés et   maintenus dans l'ignorance des faits les plus marquant et les plus déterminant de l'histoire de notre pays.

Aujourd’hui, ici au Canada, et aussi ailleurs ou parviendra notre message,- les fils et les filles de la Mère Patrie « Congo Démocratique » devrait être partie prenante notre "rendez-vous du donner et du recevoir » contre  l'ignorance.

Oui, contre l’ignorance du contexte national congolais et du contexte international dans lequel le blocage et les entraves au processus de démocratisation de la vie nationale congolaise s’opèrent par rapport à République et par rapport au Peuple congolais. .

Mes Chers Compatriotes, Combattants, Résistants et Opposants a toutes ces abominations en cours dans notre pays, la République Démocratique du Congo,

C'est du fait de cette ignorance que se justifie, pour une large part, l'incapacité totale voire la paralysie qui, depuis le lendemain de la proclamation de l'Indépendance nationale congolaise jusqu'a ce jour, contribue a aggraver au plus haut point la descente aux tréfonds des enfers pour les hommes, le femmes et les enfants de la RDC.

Déjà dans un article de presse publie le journal congolais, "La Prospérité" et date du 10 novembre 2014, l'on pouvait lire (je cite) : "Le Président du Mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR, opposition), Vice-président du groupe parlementaire UDPS & Alliés et Député national, élu de Kasangulu dans la Bas-Congo, a attribué, le samedi 8 novembre 2014, les massacres d’une centaine de personnes à Beni, dans l’Est de la RD Congo, à l’absence de protection des biens et des personnes par les gouvernants."

Poursuivant l'énonce de cette déclaration,- la "Prospérité écrit "La Prospérité Au cours d’un Point de presse qu’il a animé au siège de son Parti politique, le MPCR,  dans la commune de Ngiri-Ngiri, Jean- Claude VuembaLuzamba a évoqué la situation en plus de 10 à 12 millions de morts et de plus de 75 millions de Congolais et Congolaises qui, matin, midi et soir, endurent les pires souffrances physiques, morales et psychologiques ... Il estime qu’il y a encore plus de 75 millions de survivants de ce génocide congolais qu’il considère caché, ignoré et oublié alors que cette extermination massive des populations congolaises est perpétrée au quotidien depuis 18 ans."

Mes Chers Compatriotes, Combattants, Résistants et Opposants a toutes ces abominations en cours dans notre pays, la République Démocratique du Congo,        

Je m’en vais terminer mon exposé introductif en le disant et en le redisant : la seule problématique de « Démocratisation » dans notre pays intègre plusieurs aspects de la vie de chacun d’entre nous, plus de 75 millions des populations congolaises : c’est cela la « Démocratie » !

Oui, Démocratisons pour parvenir de plus en plus à l’idéal de la « Démocratie », le Pouvoir du Peuple congolais, par le Peuple congolais. Pour le Peuple congolais. »

Que Vive notre Mère Patrie,- la République Démocratique du Congo ;

Que l’Océan de sangs et des larmes de notre Peuple. Martyr de la « Démocratie : fasse renaitre un meilleur destin national congolais.

La Patrie ou la Mort.

Puisque Dieu est avec nous,- qui sera contre nous … qui l’emportera sur nous.

Otawa, le 14 Mars 2015

Jean Claude VuembaLuzamba

Le Président du Mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR, opposition), Vice-président du groupe parlementaire UDPS & Alliés et Député national, élu de Kasangulu dans la Bas-Congo,

 



03/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres