LE MOUVEMENT DU PEUPLE CONGOLAIS POUR LA REPUBLIQUE, MPCR, FETE AUJOURD’HUI SON 18è ANNIVERSAIRE

LE MOUVEMENT DU PEUPLE CONGOLAIS POUR LA REPUBLIQUE, MPCR, FETE AUJOURD’HUI SON 18è ANNIVERSAIRE

 

Il eut un certain 27 Novembre 1997 à Paris/France, sous l’initiative de son Fondateur Monsieur Jean Claude VUEMBA LUZAMBA, ainsi que de ses compagnons de lutte et co-fondateurs : Messieurs Désiré PONGO DJUNG'ELO ANUMBE et Joseph MAFWATA SHAMBA, dans le seul but de lutter contre la dictature politico-militaire établit en République Démocratique du Congo à travers l’AFDL et de militer jusqu’à recouvrer la liberté politique, sociale et économique de notre pays ;

 

Ainsi, animés par la volonté d’affirmer leur droit inaliénable et imprescriptible de s’organiser librement, de développer, de promouvoir et de vulgariser leurs idéaux politiques, économiques, sociaux et culturels, ils ont eu à cœur de mettre sur pied une formation politique dénommée « Mouvement du Peuple Congolais pour la République, MPCR en sigle.

 

Résolus de contribuer, par l’assimilation, la vulgarisation et la défense des valeurs morales et éthiques, ainsi que par leurs efforts, à la reconstruction de la République Démocratique du Congo minée par plusieurs années de gestion chaotique ;

Conscients de leur devoir patriotique de traduire dans les faits et les actes quotidiens les aspirations profondes et légitimes du citoyen Congolais, de donner à chaque membre de notre Société la possibilité d’accéder au bonheur et à la joie, de vivre dans la foi en Dieu tout en donnant sa contribution significative au destin de notre pays ;

Mus par le souci permanent de rechercher le vrai, le bien et le beau comme trilogie indispensable qui doit servir de tremplin au développement ;

Convaincus que l’honnêteté, le sens de responsabilité, la transparence, le patriotisme, la solidarité et la discipline constituent des idées-forces de la bonne gouvernance qui garantit la paix sociale ;

 

Cette formation politique d’avant-garde installé en République Démocratique du Congo depuis l’année 2004 au retour d’exil de son Fondateur et de ses Co-fondateurs a franchi des différentes étapes avant de se positionner dans l’échiquier politique de la RDC, avec la succession des différents Secrétaires Généraux notamment : Joseph MAFWATA SHAMBA, Edo KIAKUMBUTA, Micheline KALENGA, Albert OKESHA KIBUNDILA, Oscar LUGENDO LULA, Christine MASENGU KABUYA, Pathy KATANGA et à ce jour Pathou PETIPETI MUJINGA avec comme Président du Conseil National Madame Sylvie BOLUKA BOLEPOPY et Directeur du Bureau Politique a.i Monsieur Gabin MUKE-S, souffle aujourd’hui sur ses 18 bougies et recouvre de nouveau sa joie habituelle perdue depuis le 05 Novembre 2013, date historique et choquante à laquelle le MPCR avait perdu son Directeur du Bureau Politique et Co-fondateur en la personne de Monsieur Christian Taty NIMY TANGUMBA, drame qui avait changé ce mois de la fête au mois de deuil, mais ne pouvant pas toujours continuer à rappeler les mauvais souvenirs et/ou à s’éterniser dans le deuil, au respect des Saintes écritures qui stipulent que « Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux, un temps pour naître, et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté; un temps pour pleurer, et un temps pour rire; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser; etc. » Ecclésiaste 3 : 1 – 8.

Le Bureau Politique du MPCR appelle les Combattantes et Combattants de cette formation politique ainsi que les Congolaises et Congolais à continuer à militer pour l’avenir de notre cher et beau pays jusqu’à l’installation effective de la vraie démocratie en République Démocratique du Congo.

 

De ce fait le Bureau Politique du MPCR saisit cette opportunité pour annoncer la vraie libération de la République le 19 Décembre 2016 à 23h59’, non comme la soi-disant libération du 17 Mai 1997 qui a plongé le pays dans le gouffre et promet une fois de plus de ne jamais trahir ses convictions même jusqu’au sacrifice suprême, ainsi le MPCR met en garde tous les esprits chagrins et les personnes de mauvaise foi qui tiennent à tout prix s’accaparer du pouvoir par des voies anticonstitutionnelles au profit d’un groupe d’individu et ce au détriment de tout un peuple.

Par ailleurs, le Bureau Politique du MPCR réaffirme sa non-participation au dialogue politique tant prôné par certains Parti et acteurs politiques de la place qui visent à sacrifier la jeune démocratie de notre pays, acquise par le prix de sang de nos compatriotes.

 

Le Bureau Politique du MPCR insiste sur le respect du délai constitutionnel et demande à la Commission Electorale Nationale Indépendante de bien vouloir prendre toutes les dispositions utiles en vue de publier sans délai un calendrier électoral consensuel et de fixer le peuple congolais sur l’organisation des enrôlements des nouveaux majeurs.

Au finish, le Mouvement du Peuple Congolais pour la République appelle les Congolaises et Congolais à la vigilance tous azimuts et à veiller pour l’appropriation effective de son destin.

 

Ainsi fait à Kinshasa, le 27 Octobre 2015

Gabin MUKE S

Directeur du Bureau Politique a.i

 



27/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 247 autres membres