DECLARATION N°02/BP-MPCR/02/2018 : LE VENT DE LA REDYNAMISATION SOUFFLE AU SEIN DU MPCR

DECLARATION N°02/BP-MPCR/02/2018
LE VENT DE LA REDYNAMISATION SOUFFLE AU SEIN DU MPCR

 

I. DE LA POLITIQUE INTERNE DU MPCR
Le Bureau Politique du MPCR, réuni dans son siège national, situé au n°63 de l’Avenue Kasa-Vubu, dans la Commune de Ngiri-Ngiri, en session ordinaire ce Dimanche 11 Février 2018, sous la houlette de son Directeur du Bureau Politique, Monsieur Gabin MUKE - S, publie la déclaration dont la teneur suit :

 

Avant d’entrer dans le vif de son sujet, le Bureau Politique du MPCR saisit cette opportunité pour présenter ses condoléances les plus attristées aux familles de toutes les victimes de l’intolérance et la barbarie politique de notre pays du 31 Décembre 2017 et 21 Janvier 2018, tout en présentant ses sincères félicitation à Monseigneur Fridolin AMBONGO pour son élévation en qualité de l’Evêque Coadjuteur.

Le Bureau Politique du MPCR a pris acte de l’élection du comité fédérale du Kongo Central intervenue ce Samedi 10 Février 2018 à Kimpese en présence de son Directeur du Bureau Politique ai, mandaté par le Président National, l’Honorable Jean Claude VUEMBA LUZAMBA, organisation qui a bénéficié de la participation des délégués de toutes les Sections de ladite Province, de Muanda jusqu’à Kasangulu et de tous les candidats du MPCR à la députation provinciale, sans omettre les membres du Rassop/Songololo.

 

Le MPCR, se félicite du déroulement de ces assises et présente ses vibrantes félicitations à Me. Guelord NDUENGOSO TUSAVUVU et Mme Elodie KIMASI LUILA, respectivement Président et Vice-présidente de ladite fédération pour leur élection, tout en saluant l’esprit démocratique qui a animé le comité sortant, Monsieur Floribert MPUNGU MAYIZA, Président sortant qui vient de ce fait d’être élevé au rang de Vice-président du Conseil de la Fédération du Kongo Central et Mme Christine MASENGU KALOMBO, Vice-présidente sortant qui vient d’être élevé au rang de Présidente du Conseil de la Fédération, sachant qu’un parti et/ou regroupement sans démocratie interne ne peut participer à l’animation d’un système politique démocratique. La démocratie interne favorise le débat interne et limite les frustrations et donne une dynamique saine au parti ou regroupement.

 

Toujours dans le cadre de la redynamisation et en prévision des échéances électorales futures, l’Honorable Jean Claude VUEMBA, Président National du MPCR, vient de nommer l’Honorable MBAMBI PHOBA Adrien en qualité de Vice-président National.

 

II. DE LA POLITIQUE NATIONAL
Le MPCR ne cesse de fustiger les représailles des activités de l’Opposition, caractérisées par le déploiement injustifié du matériel de guerre à travers le pays, plaçant les Congolaises et Congolais sous un état de siège non déclaré, et dénonce avec force les atrocités que le Pouvoir en place est en train de faire subir les citoyens congolais au mépris total de la dignité humaine et des règles élémentaires qui régissent un pays de droit, acte qui traduit la détermination sans faille de Monsieur KABILA et de sa famille politique à gouverner le Congo par défi, les actes de violence s’aggravent de plus en plus avec le régime en place qui n’a jamais émis les vœux de démocratiser ce pays, ne dit-on pas que « la démocratie sans démocrate n’est que ruine de la République … ».

Il est de la notoriété de tous que lorsque la vie publique est truffée de mensonge, d’illégitimité et d’illégalité, les droits et libertés deviennent menacés.

 

Notre pays la RD Congo est de nouveau à l’aspiration de la renaissance, chaque gouttelette de sang congolais qui coule de nos jours implore et crie la vengeance du Dieu très haut, c’est au prix de notre détermination que nous allons arracher notre liberté, notre combat étant noble, nous ne pouvons pas céder à la peur et aux intimidations du pouvoir en place. Etre libre n’est pas seulement le fait de se débarrasser des chaines, mais aussi et surtout vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.

 

La Majorité Présidentielle a fait de la RDC l’empire des crimes permanents, un cadre où l’on peut expérimenter toutes les souffrances et tueries ainsi qu’un terrain d’entrainement militaire pour les armes qu’ils achètent contre le peuple congolais.

Au finish, le MPCR demande aux Congolaises et Congolais de bien vouloir tenir ferme à ce moment de la lutte pour la renaissance du Congo et à ne pas céder aux intimidations du régime illégal et illégitime de Monsieur Kabila.

 

Avec Dieu nous sauverons le Congo !!!
MPCR, la lutte s’intensifie !!!

Fait à Kinshasa le 11 Février 2018
Gabin MUKE - S
Directeur Politique a.i



11/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 251 autres membres