DECLARATION N°05/BP-MPCR/05/2015 : LE MPCR DIT NON AU DIALOGUE ABORTIF EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

DECLARATION N°05/BP-MPCR/05/2015

LE MPCR DIT NON AU DIALOGUE ABORTIF EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO 

Le Bureau Politique du MPCR, réuni en session extraordinaire ce Dimanche 10 Mai 2015 en conférence avec son Président National, l’Honorable Jean Claude VUEMBA LUZAMBA qui est en déplacement pour des raisons purement politique et pour les intérêts supérieurs de la Nation Congolaise, sous la houlette de son Directeur a.i, Monsieur Gabin MUKE S, au Siège National de cette Formation Politique, situé au n°63 de l’Avenue Kasa-Vubu, dans la Commune de Ngiri-Ngiri, publie la déclaration dont la teneur suit :

Le compte à rebours étant déjà commencé, à moins de deux ans de l’organisation de l’élection présidentielle, les membres de la Majorité au Pouvoir continuent toujours à chercher les voies et moyens de faire obstruction au processus électoral en sacrifiant la jeune démocratie de notre pays, acquise par le prix de sang de plus de 10.000.000 des Congolaises et Congolais, hier c’était par la révision constitutionnelle et de la loi électorale, aujourd’hui c’est par l’organisation d’un dialogue bidon dans le seul but de prolonger illégalement leur mandat au pouvoir. L’inconscience bat son plein dans le mental des Congolaises et Congolais qui se disent intellectuels et docteurs dans des différents domaines et qui président aujourd’hui au destin de notre pays, ils acceptent de vendre le pays afin de sacrifier les générations futures à leur profit. Quelle aberration !  Quelle dérive !

Les générations futures ne leur pardonneront pas de ce qu’ils commettent aujourd’hui dans l’obscurité afin de s’enrichir de l’argent souillé par des impuretés qu’ils perçoivent aujourd’hui en sacrifiant l’avenir de tout un peuple. L’avenir nous donnera raison ! Chacun répondra à ses actes !

En effet, le Bureau Politique du MPCR rend publique sa position, qu’il ne participera à aucune conciliabule qui tient à sacrifier la jeune démocratie de notre pays, il ne piétinera jamais la nappe des fosses communes connues et inconnues des Congolais, et ne négociera jamais son indépendance chèrement acquise, étant donné que son idéologie et/ou sa doctrine est le « libéralisme social » qui vise le développement intégral de l’homme en général et du Congolais en particulier sur tous les plans et à tous les échelons de la vie. « … Ne jamais trahir ses conviction, même jusqu’au sacrifice suprême » est le leitmotiv de tous les Combattants du MPCR. 

Par ailleurs, au lieu de se préparer pour la bataille, la Majorité au Pouvoir ne vise que la pérennisation antidémocratique du Pouvoir dans notre pays, le Bureau Politique du MPCR estime que de nos jours, l’unique et le seul moyen d’apaiser la population congolaise et de répondre à ses désidératas est d’aller tout droit aux élections libres, transparentes et démocratiques tant souhaitées par tout le monde, le dialogue des sourds que soutiennent d’autres formations politiques ne visent que les intérêts égoïstes d’un groupe des gens et ce, au détriment des intérêts supérieurs de notre population qui vit au seuil de la pauvreté, état de chose que le MPCR ne soutient pas et ne soutiendra jamais.

De ce fait, le Bureau Politique du MPCR garde sa vigilance tout azimut sur le déroulement du processus électoral et émet les vœux de voir la CENI ouvrir ses bureaux d’enrôlement au profit de tout Congolais afin d’élaguer l’ancien fichier électoral de Monsieur Malu Malu qui contient beaucoup de coquilles et tricheries, aussi et surtout de donner la chance aux nouveaux majeurs qui totalisent à ce jour plus de 6.000.000 d’électeurs de voter cette fois-ci, au respect strict de la Constitution de la République, en son article 5 alinéa 5 qui stipule que « sans préjudice des dispositions des articles 72, 102 et 106 de la présente Constitution, sont électeurs et éligibles, dans les conditions déterminées par la loi, tous les Congolais de deux sexes, âgés de dix-huit ans révolus et jouissant de leurs droits civils et politiques », et de tenir compte des Congolaises et Congolais qui nous ont quitté afin d’éviter d’autres imperfections dans ce processus.

Au finish, le Bureau Politique du MPCR, s’insurge contre les forces maléfiques et affirme que le MPCR ne marchandera jamais son idéologie et ne se mettra pas autour d’une même table avec les chefs des officines du pouvoir qui continuent à s’élever contre son Président National ainsi que son entourage afin de compromettre à leurs vies.  

Le Bureau Politique du MPCR demande au peuple Congolais de rester vigilant et de ne jamais trahir ses convictions, même jusqu’au sacrifice suprême !

 

Le MPCR, la lutte s’intensifie !

Fait à Kinshasa, le 10 Mai 2015

Jean Claude VUEMBA LUZAMBA

Député National

 



15/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres