DECLARATION N°10/BP-MPCR/09/2018 : LE MPCR APPELLE LE PEUPLE CONGOLAIS AU MEETING DE SAMEDI 29 SEPTEMBRE 2018 ET CONDAMNE LES ATROCITES PERPETREES A BENI/NORD KIVU

DECLARATION N°10/BP-MPCR/09/2018

LE MPCR APPELLE LE PEUPLE CONGOLAIS AU MEETING DE SAMEDI 29 SEPTEMBRE 2018 ET CONDAMNE LES ATROCITES PERPETREES A BENI/NORD KIVU

 

Le Bureau Politique du MPCR, élargi à d’autres organes du parti, réuni dans son siège national, situé au n°63 de l’Avenue Kasa-Vubu, dans la Commune de Ngiri-Ngiri, en session extraordinaire ce Lundi 24 Septembre 2018, sous la houlette de son Vice-président National, Monsieur Edo KIAKU MBUTA, en vidéo conférence avec son Président National, l’Honorable Jean Claude VUEMBA, publie la déclaration dont la teneur suit :

 

Le MPCR, présente ses sincères condoléances les plus attristées aux familles des victimes des atrocités perpétrées à Beni, dans la Province du Nord Kivu, ce samedi 22 Septembre 2018, sous le silence complice du Gouvernement congolais qui interprète ces faits par actes de terrorisme alors que ce sont des mêmes actes qui se répètent sans cesse depuis plusieurs années dans ce coin de la République.

Il n’est un secret pour personne que, la classe politique actuelle, dont le seul projet de société consiste à peaufiner des stratégies sur « comment s’éterniser au pouvoir », a fait de la RDC un laboratoire où l’on peut expérimenter les souffrances de tout genre en plongeant le pays dans un écheveau de crises sécuritaires, humanitaires, politiques et économiques qui ont des répercussions catastrophiques directes sur la population congolaise et qui déstabilise l’Est de notre pays ainsi que toute la sous-région.

 

Nul n’ignore que de nos jours la complicité est endogène et exogène, le peuple congolais n’est pas déconnecté de la situation réelle de notre pays, surtout lorsque l’on sait que, le pouvoir en place se donne le luxe de s’acheter les armes et munitions pour répondre par des attaques sauvages contre les paisibles citoyens non armés et sans défense qui élèvent leurs voix pour dénoncer le plan machiavélique de la Majorité au pouvoir à travers le Congo, alors que la population est victime des massacres à l’Est de la République… quelle aberration et quelle parjure ???

 

Avec toute conscience le Bureau Politique du MPCR demande au pouvoir en place d’épargner le peuple congolais de bain de sang et déclare avec conviction qu’on ne peut pas aller aux élections dans une insécurité permanente et dans l’impasse actuelle qui entraine le pays dans un péril irréversible pour sa jeune démocratique.

 

La volonté farouche de sortir notre pays du gouffre nous oblige à la prise en compte encore plus effective des désidératas de notre peuple qui a faim et soif de l’établissement d’un Etat de droit et de l’alternance démocratique.

A moins de 3 mois de l’organisation des scrutins, le MPCR estime que, aucun individu ne peut se prévaloir d’une autorité naturelle sur les concitoyens pour exercer la souveraineté. Toutes les institutions de la République Démocratique du Congo sont illégitimes par la volonté délibérée d’une famille politique déterminée à dépouiller le peuple de son pouvoir souverain de choisir librement ses dirigeants. Le principe de la souveraineté nationale énoncé dans notre constitution confère au seul peuple le droit et pouvoir du souverain et non à une personne ou un groupe d’individus.

 

Le MPCR réitère les 9 préalables des candidats présidents de la République de l’opposition et saisit cette opportunité pour appeler ses Combattantes et Combattants en particulier, Congolaises et Congolais en général au meeting qu’organise l’opposition ce samedi 29 Septembre 2018 au boulevard triomphal, afin de dire « non et non » à la machine à voter, non aux élections fantaisistes en République Démocratique du Congo et assez avec le bain de sang du peuple Congolais, le seul souverain, c’est le peuple.

 

Le MPCR ose croire que, devant l’évidence actuelle, il faut faire le choix entre sauver les intérêts de la nation toute entière et le positionnement individuel, de ce fait, conscient de notre responsabilité devant Dieu et la Nation nous avons choisi de sauver les intérêts du peuple congolais en danger face à la dictature qui guette notre mère patrie.

 

Notre pays vogue de plus en plus en aventure, avec plusieurs tragédies mortelles, criminelles sans solutions idoines, ce qui démontrent à suffisance l’incapacité chronique de ceux qui prétendent gouverner le pays en voulant se faire des monarques au lieu de chercher à créer un cadre consensuel qui bénéficiera de la participation, de l’appui et de la bénédiction de tout le peuple. Ne dit-on pas qu’une nation qui tourne le dos à sa jeunesse tourne le dos à son avenir ?

 

C’est pourquoi, le MPCR tient à prévenir le peuple congolais que les élections constituent d’abord et avant tout un processus éminemment politique et que sa réussite est étroitement liée à l’accomplissement satisfaisant de son organisation technique, le refus de retour au Président Moïse KATUMBI CHAPWE et l’invalidation de la candidature du Sénateur Jean Pierre BEMBA et l’Honorable Adolphe MUZITO par le duo CENI/Cour Constitutionnelle, tous deux à la solde de la Kabilie, est une entorse juridique sans précédent de l’histoire de la démocratie.

 

Seule la prise de conscience peut épargner le peuple congolais de ce péril démocratique peaufiné par la CENI avec la complicité de la Majorité au pouvoir, artisan de notre souffrance qui cherche à nous endormir en vue d’imposer au peuple congolais des nouveaux dirigeants. Il est connu de tous que « Quand l’injustice devient une loi, la résistance devient un devoir ». « La force de la loi réside entièrement dans la détermination de chaque citoyen à la défendre » ;

« Les droits des Congolais ne seront préservés que si chaque citoyen, pour la part qui lui revient se sent personnellement investi de la mission de les défendre ».

Ainsi, le MPCR appelle le peuple congolais à accroitre la vigilance tous azimuts !!

 

MPCR, la lutte s’intensifie !

Fait à Kinshasa, le 25 Septembre 2018

Gabin MUKE - S

Directeur du Bureau Politique



27/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 247 autres membres