En prévision des élections générales de 2011 : Christian Taty Nimy de MPCR: « d’abord le recensement scientifique »

Pool Malebo n°117 du 20 Juillet 2010

En prévision des élections générales de 2011

Christian Taty Nimy de MPCR: « d’abord le recensement scientifique »

 A l’issue de la séance de travail qu’a eu le Vice premier Ministre de l’intérieur avec tous les partis politiques au salon rouge des Affaires Etrangères jeudi dernier, le Directeur du Bureau Politique de MPCR a révélé la position de son parti. Selon Christian Taty Nimy, quoiqu’il se réjouisse de l’annonce du Vice premier Ministre sur la tenue des élections dans le délai constitutionnel et surtout dans un climat apaisé, le Directeur du Bureau Politique du parti cher à JC Vuemba est loin d’étancher sa soif.

D’où, il reste sur celle-ci car estime-t-il, il faut remplir certains préalables avant la tenue des élections. A en croire ce haut cadre du MPCR, il est inconcevable d’aller aux élections dans un environnement peu crédible. En clair, la présence des Mbororo et autres forces négatives constituent un obstacle majeur pour la bonne tenue de celle-ci. D’où, selon Taty Nimy, il faut d’abord le recensement scientifique. Conscient des difficultés logistiques qu’éprouvent la CEI, le Directeur du Bureau Politique de MPCR propose l’implication de PNUD pour son appui à cette démarche comme d’ailleurs il l’a fait pour l’acquisition des Kits électoraux. S’agissant de la loi sur le financement des partis politiques, Christian Taty Nimy n’a pas trouvé d’inconvénient que cela soit de stricte application. D’après ce dernier, il est tout à fait normal que les partis politiques introduisent régulièrement les rapports financiers au ministère de tutelle. Mais selon le constat malheureux fait par le Vice premier ministre, à peine 32 formations politiques se sont exécutées sur un total de 320 soit 10% seulement. Pour chuter, Christian Taty Nimy n’a pas émis de réserve pour déplorer le non respect des engagements en dépit de beaux discours tenu ça et là. Pour ce faire, il invite tout le monde au bon sens et surtout à la culture de respects de textes.

Cicéron Mazama

 

 

 

 



30/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 247 autres membres