Le catholique Jean Claude Vuemba demande au cardinal Monsengwo de pardonner le journaliste Mukebayi détenu préventivement à la prison de Makala.

Publié le vendredi 29 août 2014 09:28

http://www.7sur7.cd/images/congoNewsrdc.jpg

Le catholique Jean Claude Vuemba demande au cardinal Monsengwo de pardonner le journaliste Mukebayi détenu préventivement à la prison de Makala.

L’élu de Kasangulu l’a dit hier jeudi 28 août après la conférence de presse organisée par l’ONG Fredom for journaliste à son siège justement pour que ce professionnel de la plume recouvre sa liberté.
Vuemba indigné par cette attitude du cardinal Monsengwo s’engage pour décrier l’instrumentalisation de la justice rd-congolaise par le pouvoir en place dont l’archevêque ne peut pas tomber bas en s’engageant sur la même lancée. Le président du MPCR précise que c’est Monsengwo qui doit prêcher par l’exemple sur le pardon et non les fideles catholiques. Vuemba rappelle qu’un certain mercredi 13 mai 1981, le pape Jean Paul II victime de trois coups de balles par Mehmet Ali Agca sur la place Saint Pierre de Rome. Quel était sa réaction ?, s’interroge le député national. Et de répondre : « Le pardon ». Le pape Jean Paul II a pardonné ce turque depuis son lit d’hôpital, le monde entier est témoin de la grandeur d’esprit du saint père. Pour les fideles catholiques, ce geste était un sujet de fierté et d’honneur par rapport à d’autres confessions religieuses. Vuemba bien qu’il croit à l’animisme traditionnaliste se réfère encore à la bible pour dire que la croix du calvaire de Jésus- Christ notre modèle par excellence a pardonné ses bourreaux. Ces exemples éloquents doivent inspirer notre cardinal à pardonner et oublier, a-t-il insisté.
L’intraitable député de l’opposition exhume le feuilleton après la publication des résultats des élections en 2011 pour affirmer que le journaliste Lushima Djate de la RTNC avait jeté en pâture l’honneur du cardinal Monsengwo. Jean Claude Vuemba insiste qu’il n’y a pas que ce journaliste de la télévision nationale mais aussi Francis Kalombo. D’autres communicateurs de la majorité présidentielle se sont attaqués ouvertement au cardinal au motif que celui-ci avait exigé la vérité des urnes. Ici, Vuemba salue l’attitude silencieuse de l’archevêque face à cette ancienne campagne de dénigrement. Vuemba révèle encore une autre dimension politique que CONGONEWS est l’un des journaux les plus lus et les plus objectifs dans les analyses et commentaires. Il soupçonne la dernière édition fracassante du bihebdomadaire qui a coupé court à la restitution mensongère de Lambert Mende dès son retour à Washington DC. L’élu de Kasangulu fait un lien de causalité du fait que l’intégralité de point de presse de Russ feingol, le représentant des USA en Afrique centrale, parue en version anglaise et française. Vuemba affirme que cette exclusivité de CONGONEWS était indigeste pour la majorité présidentielle aux abois.
Le numéro un du MPCR ne trouve plus d’autres mots et moyens pour le cardinal si ce n’est que le pardon. Apres l’interview, les journalistes unanimement n’ont pas manqué à reconnaitre le sens élevé, du respect, et surtout de la solidarité de l’élu de Kasangulu depuis le premier jour de l’arrestation du journaliste Mukebayi.

Gérard Lemba

http://www.7sur7.cd/index.php/8-infos/8729-vuemba-appelle-monsengwo-au-pardon



02/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 251 autres membres