Visite de travail de Kimbembe Mazungu et de Nyamugabo à Kasangulu

La Manchette n°1196 du mardi 03 Mai 2011

Bas-Congo

Visite de travail de Kimbembe Mazungu et de Nyamugabo à Kasangulu

 

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Nyamugabo ainsi que le conseiller principal du chef de l’Etat en matière d’infrastructures, Kimbembe Mazunga, ont effectué jeudi 28 avril, une nouvelle descente à Kasangulu dans la province du Bas-Congo. L’objectif de cette descente était simplement de se rendre compte de la fin des travaux du mini-complexe sportif de Kasangulu.

Selon le ministre des Sports, il a été remarqué que la pelouse ne pousse pas bien à cause du climat. Tout est pratiquement fini, mais il reste de sérieux problème en ce qui concerne les menaces des érosions et de la pelouse, le ministre Nyamugabo a trouvé bon de faire appel aux agronomes pour étudier l’état de cette pelouse et en faire ce qui est mieux au plus vite. Le ministre a ajouté que cette pelouse répond aux normes de la Fifa.

L’ouvrage en lui-même a coûté dans sa globalité un million deux cents dollars américains. Ce n’est plus qu’une question de quelques semaines, a affirmé ce ministre de sports, le Mini Complexe sportif de Kasangulu sera ouvert au public le mois prochain. Comme ce stade est un cadeau du chef de l’Etat à la jeunesse du Bas-Congo, cela prouve que le chantier infrastructure est en pleine marche. Il a encore ajouté que le bâtisseur Joseph Kabila Kabange remettra en personne ce stade aux enfants du Bas-Congo.

Retenons que 90% des travaux sont finis mais ce qui fait mal demeure la pelouse qui ne s’adapte pas à ce climat. Il faudra peut-être pour cela contacter le chef traditionnel, a déclaré le ministre de la Jeunesse et de Sports.

Notons qu’à cette occasion, le conseiller principal du chef de l’Etat en matière d’infrastructure, Kimbembe Mazunga, a profité de cette visite pour constater des constructions anarchiques le long de la nationale n°1 sur le tronçon compris entre Matadi et Kinshasa. Il ne s’est pas empêché de dénoncer, par exemple, l’érection d’un marché juste dans un virage à Kasangulu.

Cette construction anarchique expose les vendeurs déjà installés et l’architecte au danger d’accident d’automobiles. Sur ce, la loi doit être appliquée, a déclaré le conseiller principal du chef de l’Etat en matière d’Infrastructure, Kimbembe Mazunga.

Mayuma Nadine (stagiaire Ifasic)



13/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 247 autres membres