DECLARATION N°08/BP-MPCR/08/2016 : LE MPCR DEMANDE A LA MAJORITE PRESIDENTIELLE ET A LA CENI D’EPARGNER LE PEUPLE CONGOLAIS DE BAIN DE SANG

DECLARATION N°08/BP-MPCR/08/2016

LE MPCR DEMANDE A LA MAJORITE PRESIDENTIELLE ET A LA CENI D’EPARGNER LE PEUPLE CONGOLAIS DE BAIN DE SANG

 

Le Bureau Politique du MPCR, réuni au Siège National de sa Formation Politique situé au n°63 de l’Avenue Kasa-Vubu, dans la Commune de Ngiri-Ngiri, en session ordinaire ce Dimanche 21 Août 2016, sous la houlette de son Président National, l’Honorable Jean Claude VUEMBA LUZAMBA, publie la déclaration dont la teneur suit :

 

Le MPCR reste fondamentalement persuadé que l’effort prioritaire devrait s'orienter en faveur du statut précaire des Congolais, la Majorité au pouvoir est censée considérer les préoccupations de la population dans toute restructuration politique quelconque en vue de restaurer la dignité méprisée du peuple congolais à travers l’alternance démocratique en Décembre 2016.

 

Dès à présent, le Bureau Politique du MPCR, informe les Congolaises et Congolais que sa détermination à clamer haut et fort, sans faille, la gestion calamiteuse de la chose publique et de continuer à lutter jusqu’à l’établissement effectif d’un Etat de droit ne change pas, « ne jamais trahir ses convictions, même jusqu’au sacrifice suprême » est le leitmotiv des Combattantes et Combattants du MPCR.

Quoique la tergiversation et le laxisme caractérisent l’organisation de l’élection présidentielle, le MPCR appelle la CENI au respect strict de la Constitution de la République et dénonce les violations flagrantes et sans égards des lois par les gouvernants actuels, ainsi que la gestion du processus électoral de manière partiale par monsieur Corneille NANGA, sans oublier l’enrôlement des mineurs orchestrés. Le MPCR met en garde l’organe technique « CENI », devenu antichambre de la présidence de la République, lui rappelant en même temps que la responsabilité politique qu'elle tente de prendre n'est pas la sienne.

 

Par ailleurs, ceux qui président au destin de la RDC  refusent de se plier aux fondements indéboulonnables de la démocratie, à ces paradigmes sans le respect desquels il n’y aura point de salut pour notre Congo. Narguer tout un peuple, qui a faim et qui vit dans la misère est inacceptable, le soif de la liberté démocratique et de développement économique ne se tarie que par un changement de gouvernants lorsque ceux-ci affichent une attitude liberticide et suicidaire.

 

En outre, le MPCR fustige le simulacre de libération de prisonniers politiques par la Majorité Présidentielle, condition sine-qua-non de la participation du Rassemblement de l’Opposition au dialogue politique. Tel comportement indigne et dupe ne fait que confirmer le manque de confiance et d’esprit démocratique dans le chef de la Majorité Présidentielle.

 

Le Bureau Politique du MPCR demande à la Majorité au pouvoir et à la CENI d’épargner le peuple congolais du péril, la démocratie s'exerce avec les libertés. Evitez  de revendications qui pourront entrainer à des affrontements inutiles qui risquent de conduire le pays dans un schéma dont l'issue macabre pourra anéantir les efforts et sacrifices consentis par ce peuple depuis le démarrage du processus démocratique dans notre pays.

 

Pour conclure, le Bureau Politique du MPCR se permet de renvoyer Monsieur Joseph Kabila à son serment constitutionnel, il a juré solennellement devant Dieu et la Nation d'observer et de défendre la Constitution et les lois de la République, de sauvegarder l'unité nationale, de ne se laisser guider que par l'intérêt général et le respect des droits de la personne humaine, de consacrer toutes ses forces à la promotion du bien commun et de la paix et enfin de remplir, loyalement et en fidèle serviteur du peuple, les hautes fonctions qui lui ont été confiées.

 

Le Bureau Politique du MPCR félicite le peuple congolais pour le respect de la ville morte de ce mardi 23 Août 2016 en vue de compatir avec nos frères et sœurs de Beni et appelle le peuple congolais à l’éveil patriotique ainsi qu’à la vigilance tous azimuts.

 

Fait à Kinshasa, le 23 Août 2016

Gabin MUKE-S

Directeur du Bureau Politique a.i



25/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 247 autres membres