DECLARATION N°12/BP-MPCR/12/2017: LE MPCR INVITE LE PEUPLE CONGOLAIS A LA MARCHE PACIFIQUE DE CE MARDI 19 DECEMBRE 2017

DECLARATION N°12/BP-MPCR/12/2017

LE MPCR INVITE LE PEUPLE CONGOLAIS A LA MARCHE PACIFIQUE DE CE MARDI 19 DECEMBRE 2017

Le Bureau Politique du MPCR, réuni en date du 18 Décembre courant, en son siège national publie la déclaration dont la teneur suit :

Nous osons croire que le peuple congolais n’est pas déconnecté de l’impasse politique que traverse notre pays, aussi et surtout de l’insécurité permanente et généralisée que nous impose le pouvoir de Monsieur Kabila dans le seul but de se pérenniser au pouvoir.

« Plus un arbre monte, plus il attrape le vent » dirait le Maréchal Mobutu, plus nous évoluons plus la situation politique s’empire de plus en plus, plus l’insécurité s’accroit plus le tissus social de notre pays se détériore de plus en plus.

 

La majorité au pouvoir, ayant constaté qu’elle a perdu l'efficience auprès de la population, elle cherche les voies et moyens de semer la terreur afin de profiter de cette précarité pour décréter un Etat d’urgence en RD Congo, tout en commettant des actes désastreux.

Lorsque la vie publique est truffée de mensonge, d’illégitimité et d’illégalité, les droits et libertés deviennent une menace contre le despote. Le MPCR dénonce le comportement machiavélique des officines du pouvoir en place qui ont fait du peuple congolais leur cible un certain temps.

 

Nous appelons le régime en place au respect du droit et précisons que les libertés tel que garanties par la constitution ont une valeur supérieure à toute décision de l’exécutif relative à limiter l’exercice.

Le MPCR fustige l’interdiction des activités de l’Opposition en République Démocratique du Congo, droit garanti par la loi et s’insurge contre les Autorités de la République, tout en leur demandant d’apprendre à respecter la loi pour bien la faire appliquer.

 

Le MPCR appelle ses combattantes et combattants en particulier ainsi que le peuple congolais en général à la marche pacifique de ce mardi 19 Décembre 2017 enfin de réclamer le départ de Monsieur Kabila au plus tard le 31 Décembre de cette année.

Le mutisme absolu du gouvernement sur tous les drames ne fait qu'augmenter le désespoir de la population qui n'a aucune raison d'être optimiste face à la recrudescence des phénomènes que traverse notre pays, le peuple congolais réclame l’avènement d’un régime où tous les droits humains seraient reconnus non comme dans la junte que nous avons actuellement.

 

Nous rappelons que, le 31 Décembre 2017 est la date butoir qui mettra fin au délai de prolongation contenu dans les accords du centre interdiocésain. Les contestations de légitimités et crises récurrentes qui ont caractérisé la vie publique d’avant l’accord de Sun city ont été résolu par la constitution du 18 Février 2006.

 

La violation de la durée de mandat conféré par cette constitution et de ses autres dispositions ramène le pays 20 ans en arrière, en plus, il constitue un mépris à l’égard de plus de 10.000.000 de concitoyens qui ont perdu leur vie suite aux différents conflits armés entrepris pour mettre fin à la confiscation du pouvoir.

 

Au finish, le MPCR invite le peuple congolais en sa qualité de souverain primaire à accroitre sa vigilance en vue de contrecarrer le plan machiavélique de la majorité au pouvoir, étant donné que leur mauvaise foi n’est plus à démontrer.

MPCR, la lutte s’intensifie !!!

 

Fait à Kinshasa le 18 Décembre 2017

Gabin MUKE - S

Directeur Politique a.i



18/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 251 autres membres